Kiki

Sara Jordenö

Suède, États-Unis201694 MinAnglais

Sous-titres: DE, EN, FR

Pour des raisons de droits, le film n'est pas disponible dans votre pays.

Film indisponible

Dans le sillage du mythique « Paris is Burning! » (1990) qui révéla le voguing et la « Ball culture » , Kiki revisite vingt-cinq ans plus tard la scène florissante des salles de bal underground de New York, et donne la parole à la communauté noire LGBT de la ville. Un documentaire électrisant et politique, rythmé par une excellente bande originale de Qween Beats.

- Olivier Père, Directeur de ARTE France Cinéma -

Kiki

KIKI jette un regard dans la vie de la communauté noire LGBT de New York, qui tire son origine de la “Ball culture” de Harlem, dans les années 80. On assiste aux bals lors desquels les participants aux compétitions de danse “vogue” s’affrontent pour remporter le trophée et faisons la connaissance de jeunes activistes ainsi que de danseurs qui organisent ces soirées.

  • Berlinale Panorama 2016 – Teddy Award
  • Sundance 2016 – Sélection officielle
  • Avec:  Gia Marie Love, Divo Pink Lady, Chi Chi Mizrahi
  • Production:  Story AB, Hard Working Movies
  • Distribution:  Submarine Entertainment, IFC Films
  • Ventes internationales:  Submarine Entertainment, IFC Films

Triste, fier, puissant, drôle, énergique et touchant, KIKI le documentaire reflète fidèlement l'esprit de Kiki, la scène.

- Screen Daily -

Sara Jordenö

Sara Jordenö est une artiste visuelle et documentariste suédoise basée à New York et à Göteborg, dont les récits traitent majoritairement des communautés confrontées à différents types de marginalisation et la façon dont elles se positionnent dans le monde. Ses projets et commandes cinématographiques ont été présentés à l'échelle internationale dans des lieux tels que le Festival international du film de Rotterdam, la Viennale, la 5e Biennale de Berlin, le Musée moderne de Stockholm, le GIBCA, Göteborg, la Cuisine et le MoMA PS1. KIKI (2016) est son premier long métrage documentaire.

Je pense que cela incite le public à réfléchir un peu plus au type de projections qu'ils font sur ce groupe, parce qu'ils reçoivent beaucoup de projections sur eux : par la police, par tout le monde.

Téléchargez Nos applications