La Cicatrice intérieure

Non disponible dans votre pays

La Cicatrice intérieure

Philippe Garrel

Partager

France197260 MinFrançais, Anglais, Allemand

Sous-titres: EN, FR, DE, HU, IT, PL, PT, RO, ES, UK

Faites passer le mot

La Cicatrice intérieure est à découvrir sur ArteKino jusqu'au 31 octobre

Dans la presse

Moi, je trouve ce film un chef-d’œuvre. [...] Tout à coup, c’est l’humanité, toute la terre qui parle – la terre dans le sens antique de mère. Mais ce n’est même pas la terre qui parle, c’est l’humus.
Henri Langlois, Ecrits de Cinéma

La Cicatrice intérieure

(La Cicatrice intérieure)

L'errance d'une femme, de deux hommes et d'un enfant dans une terre déserte, en Egypte, en Islande ou au Nouveau Mexique.

Festival de Cannes
Toronto International Film Festival

Cast:  Philippe Garrel, Nico, Pierre Clémenti, Balthazar Clémenti, Daniel Pommereulle
Production: Zanzibar Films / Open Films / Capital Cinéma

artekino.film.label.artekino_quote

La Cicatrice intérieure, magnifique film poème, est aussi le film désert par excellence. Dans des paysages arides, brûlants ou glacés, Garrel y soustrait beaucoup pour ne garder que l’essentiel : la beauté, la pureté, mais aussi la souffrance. Avec ses faux airs d’Heroic Fantasy sous acide, La Cicatrice intérieure montre la détresse d’une génération et la vie d’un couple, entre incompréhension, fusion et expérience des limites. C’est aussi un film de bande, de communauté impossible, où le cinéaste filme femme, amis et enfants.
Olivier Père, Director of ARTE France Cinéma

Philippe Garrel

Il ne faut pas regarder La Cicatrice intérieure en se posant de questions, il faut le regarder juste par plaisir, comme l’on peut prendre plaisir à se promener dans le désert. Ce sont des traces avec ce qui se passe dans ma tête au moment où je tourne, cela ne peut être que des traces ou des jalons.

Philippe Garrel est un réalisateur et acteur français, fils du comédien Maurice Garrel, et père des acteurs Louis et Esther Garrel. Il est très créatif durant son enfance. S'ennuyant à l'école, il réalise à 13 ans son premier court métrage, Une plume pour Carole, qu'il détruit aussitôt.
En 1982 il accède à la renommée critique et reçoit le Prix Jean-Vigo pour L'Enfant secret. Il obtient par la suite plusieurs autres prix et a été récompensé deux fois à la Mostra de Venise par le Lion d'argent du meilleur réalisateur : en 1991 pour J'entends plus la guitare et en 2005 pour Les Amants réguliers. Ses réalisations reviennent souvent sur la jeunesse contestataire des années 1960 à laquelle il appartint.

image/svg+xml