Those Who Are Fine

Non disponible dans votre pays

Those Who Are Fine

Cyril Schäublin

Bande-annonce

Partager

Suisse201771 MinSuisse allemand

Sous-titres: EN, FR, DE, UK, ES, PT, IT, PL, HU, RO

Faites passer le mot

Those Who Are Fine est à découvrir sur ArteKino.com jusqu'au 31 décembre

Dans la presse

Combinant une asymétrie soignée et une composition inquiétante, le film possède une précision exceptionnelle dans l’aspect mécanique avec lequel les scènes s’emboitent, telles des pignons étincelants et des engrenages en acier brossé.
Variety

Those Who Are Fine

(Dene Wos Guet Geit)

Alice travaille dans un centre d'appels situé à la périphérie de Zurich et vend des abonnements Internet et des contrats d'assurance à des inconnus à l'autre bout de la ligne. Après le travail, elle traverse la ville, où tout semble fonctionner sans aucune anicroche. Inspirée par son travail, elle appelle des grand-mères seules et prétend être leur petite-fille ayant un besoin urgent d'argent. Pendant qu’elle gagne rapidement une fortune avec ces arnaques, le film dépeint et explore différents lieux et habitants de la ville de Zurich, tous étrangement liés aux actions d'Alice.

Mention spéciale - Festival de Locarno

Festival international du film de Rotterdam

Meilleur film - Festival international du film d'Edimbourg

Cast:  Sarah Stauffer, Nikolai Bosshardt, Fidel Morf, Belgouidoum Chihanez, Toni Majdaladi, Mohamed Aghrabi
Production: Seeland Filmproduktion GmbH, Amon Films

artekino.film.label.artekino_quote

Le récit d’escroqueries organisées à Zurich débouche sur la description glaçante d’une société dystopique et aliénante. Ce film formaliste est une véritable révélation.
Olivier Père (Directeur du Cinéma d'ARTE France)

Cyril Schäublin

Le titre de notre film se réfère à une chanson traditionelle Suisse, “Dene wos guet geit” de Mani Matter. C’est une chanson qui traite de l’organisation des richesses, des fortunés et des non-fortunés. Le délit dépeint dans le film est basé sur une ruse qui émerge de la déconnexion des générations entre grands parents et leurs petits enfants. La ruse existe dans un univers anonyme. On a considéré ce « délit » comme une chance d'illustrer et d'explorer notre ville natale

Cyril Schäublin (né en 1984 à Zurich), descendant d'une famille d'horlogers, a quitté la Suisse en 2004 pour s'installer à Beijing, en Chine. En 2006, il retourne en Europe pour étudier le cinéma à Paris et à Berlin, où il obtient son diplôme à l'Académie allemande du cinéma et de la télévision de Berlin en 2012. Il a été l'élève de Lav Diaz et James Benning et a réalisé plusieurs courts métrages. En 2017, il fonde la société de production Seeland Filmproduktion à Zurich. Son premier long métrage, THOSE WHO ARE FINE, a été projeté à Locarno et Rotterdam. Le film est sollicité pour le "New Directors / New Films" au Museum of Modern Art (MoMA) de New York. Il a également remporté plusieurs prix, comme celui du meilleur long métrage international au Festival international du film d'Edimbourg et une nomination pour les European Film Awards 2018. Il vit et travaille à Zurich.

image/svg+xml